La promenade dans La Petite Italie à Montréal a été marquée par une discussion entre Rachel McCrum, Moe Clark et Jonathan Lamy sur la diversité montréalaise et sur le rôle de la ville comme lieu de coexistence, source de tensions et lieu de réconciliation.

« Les poètes sont souvent invités à lire leurs textes, mais rarement à discuter de leur processus créatif. C’était donc intéressant de participer à une discussion, et de prendre le temps de réfléchir à la relation que j’entretiens avec la ville dans laquelle je vis. »

- Jonathan Lamy, poète, artiste et critique québécois

Jonathan Lamy est né à Montréal en 1980. Poète à tout faire, il a publié trois livres de poésie aux Éditions du Noroît, dont La vie sauve, qui s’est mérité le prix Émile-Nelligan 2016. Il a cofondé Erre d’aller, les Productions Arreuh, le collectif VX et a aussi fait partie du comité de rédaction d’Inter, art actuel. Il s’implique dans « La rue de la poésie » et dans le comité égalité de l’UNEQ, en plus d’être membre du comité de rédaction d’Exit, revue de poésie et conseiller littéraire pour les Éditions Mémoire d’encrier. Il a lu et performé ses poèmes au Québec, en France, en Chine, en Haïti, en Écosse et au Sénégal. Sa pratique en performance conjugue la poésie sonore, la poésie-action et l’intervention dans l’espace public. Il a mis sur pied « La poésie partout », un organisme de diffusion, de médiation et de dissémination de la poésie. 

Rachel McCrum : Originaire d’Irlande du Nord, cette poète, artiste et animatrice d’ateliers vit maintenant à Montréal. Elle a été la première poète en résidence de la BBC Scotland et a gagné l’International Women’s Day Slam (2012). Depuis 2014, elle siège au conseil d’administration d’Édimbourg, ville UNESCO de littérature. 

Moe Clark : Artiste métisse multidisciplinaire, Moe Clark crée des paysages sonores avec des couches de voix qui transportent le public dans un espace propice à la transe. Ses chansons poétiques traversent ces paysages, avec leurs riches résonances toniques et lyriques. Dans ses collaborations musicales, les improvisations vocales sensuelles et intuitives de Moe s’inspirent du soul, du gospel, du folk et des différents genres de créations parlées.