Incarnation winnipegoise de Walking Cities : une initiative jumelant des écrivains internationaux qui se présentent mutuellement l’endroit où ils habitent. L’écrivaine métisse Katherena Vermette offre une visite guidée le long de Waterfront Drive. Son interlocuteur est Harry Giles, un écrivain orcadien qui s’intéresse à la présence et à l’histoire écossaises d’ici.

Katherena Vermette and Harry Giles au Cercle Oodena
Katherena Vermette and Harry Giles au Cercle Oodena

Katherena Vermette : Cette écrivaine métisse milite pour l’égalité des peuples autochtones au Canada. Son premier livre, North End Love Songs, a remporté le Prix du Lieutenant-gouverneur dans la catégorie poésie. This river, son documentaire réalisé à l'Office national du film, a remporté le prix Écrans canadiens en 2017 du meilleur court métrage documentaire, alors que son roman The Break a été un succès de librairie au Canada et a remporté le Prix du premier roman 2017 du Amazon.ca.

Harry Giles : Cet écrivain et artiste d’Orkney, en Écosse, a vu son écriture être récompensée par de nombreux prix de slam au Royaume-Uni, y compris le BBC Scotland Slam (2009) et le Glasgow Slam (2010). À Édimbourg, Harry a fondé Inky Fingers, une organisation vouée à l’organisation d’événements de poésies et de performances.

Ko’ona Cochrane : Femme Anishinaabe-kwe membre du Bizhiw Doodem (clan du lynx) de Peguis First Nation,elle partage ses enseignements traditionnels depuis 20 ans. Ko’ona vit dans l’extrémité nord de Winnipeg, où elle aide les familles et les enfants autochtones en les amenant à développer leur résilience. Elle fait également la promotion de saines habitudes de vie, participe au développement communautaire et met en œuvre des programmes culturels et de soutien pour toutes les nations.