Capitale britannique de la culture

Le titre de Capitale britannique de la culture est décerné tous les quatre ans à une ville du Royaume-Uni par le département du numérique, de la culture, des médias et du sport. Le lauréat accueille et organise à l’occasion un programme d’évènements culturels et de célébrations. Lancé à Derry-Londonderry en 2013, le prestigieux titre a été décerné à la ville portuaire de Hull dans le comté de East Yorkshire pour l’année 2017 Visiter la Capitale britannique de la culture, c'est avoir l'opportunité de découvrir ses qualités uniques et d'ouvrir les portes de sa scène culturelle au reste du monde.

Pourquoi Hull ?

Hull est une ville bien souvent oubliée. Après des décennies de difficultés économiques et de déclin industriel, beaucoup de Britanniques étaient surpris d’apprendre que la ville avait remporté le titre tant désiré de Capitale de la culture décerné en 2013. Cependant, les nouveaux visiteurs ont depuis découvert que la ville de Hull a bien plus à offrir qu'il n’y paraît.

Hull est une plateforme d’échange des idées et des personnes. Il s’agit d'un des plus grands ports du pays, avec d’excellents liens commerciaux avec l’Europe du Nord. La libre pensée, des idées audacieuses et le radicalisme ont toujours été au cœur de la philosophie de la ville à travers l'histoire. Vers la fin du 18e siècle, la ville accueillait William Wilberforce (1759-1833), abolitionniste, et Mary Wollstonecraft (1759-1797), écrivain, philosophe et porte-parole des droits des femmes. L’aviatrice Amy Johnson (1903-1941) et la poète et romancière Stevie Smith (1902-1971) se sont également illustrées dans une culture pourtant jusque là majoritairement masculine. Amy Johnson s’est faite une place dans le monde de l’aviation en devenant la première femme à voler de la Grande-Bretagne vers l’Australie. Quant à Stevie Smith, elle est partie à la conquête du monde littéraire en écrivant un des plus célèbres poèmes britanniques : Not Waving but Drowning. Pour en savoir plus sur les femmes qui ont façonné la culture de Hull, regardez la vidéo ci-dessus.

Hull est particulièrement connue pour avoir accueilli le poète Philip Larkin, et plus récemment Andrew Motion, poète officiel, qui a donné une conférence à l'université de Hull, où un autre poète connu, Roger McGough, a également étudié. Le premier théâtre de Hull, Hull New Theatre, a ouvert ses portes en 1939, suivi par le Hull Truck Theatre en 1971. La création de ce dernier par l’acteur Mike Bradwell prouve bien la passion et la détermination des acteurs originaires de Hull. Parmi les autres célébrités originaires de Hull, citons Sir Tom Courtenay, Maureen Lipman et Ian Carmichael, ainsi que d’autres membres d’une génération plus jeune, notamment Reece Shearsmith, Debra Stephenson et Liam Garrigan. Pour en savoir plus sur les acteurs de talent ayant influencé la scène artistique et créative de la ville, regardez la vidéo ci-dessous.

 

L’art envahit les rues

À l’occasion de Hull 2017, la scène artistique sort de l’enceinte des galeries et théâtres de la ville et envahit les espaces publics sous la forme de festivals. Dans la vidéo ci-dessus, les résidents de Hull nous disent pourquoi leur ville est le choix idéal pour être une Capitale de la culture. Les festivités de l’année ont été lancées le jour du Nouvel An avec un éblouissant festival de couleurs. Un foule de 25 000 personnes est venue admirer un immense feu d’artifice lancé depuis le bord de l’eau, tandis que l'évènement inaugural Made in Hulla inondé Victoria Square de sons et de lumières avec une installation cinématographique réalisée par l’artiste Zsolt Balogh et intitulée We Are Hull. Regardez les moments forts de l’ouverture et découvrez les diverses saisons de la Capitale de la culture dans les vidéos ci-dessus.

Et après ?

Dans peu de temps, Hull ne sera plus sous la lumière des projecteurs. Les organisateurs évènementiels, artistes, résidents et spectateurs reviennent sur cette année de transformation et de régénération culturelle. Hull 2017, la compagnie formée pour gérer les projets dans le cadre de la Capitale de la culture, se tourne également vers l’avenir. Elle continuera son travail en 2018 et au-delà en devenant une organisation artistique indépendante baptisée Culture Company. En partenariat avec les fiers résidents de la ville,  l’organisation  est bien déterminée à garder vivant l’héritage du  succès  de cette fabuleuse année, et de conserver la réputation renforcée de Hull ainsi que sa nouvelle visibilité en tant que plateforme de la culture, de la  créativité  et de l’excellence artistique.