Des spectateurs au concert
Max Cooper et Maotik ont collaboré sur SATOSPHÈRE 2: Hyperform pour Interconnect_London. ©

Trung Dung Nguyen

En août dernier, Londres s’est rendue au festival MUTEK à Montréal pour un programme extérieur/intérieur de musique et de performances audiovisuelles. Des résidents de Somerset House Studios ont organisé un de leurs événements phares, Nocturnal City, tandis que d’autres activités discursives dirigées par Sound Diplomacy exploraient les enjeux qui touchent les villes musicales comme Londres et Montréal. Un autre événement marquant fut un échange d’une durée de six mois entre alt.barbican et des artistes britanniques Dries DepoorterHenry Driver, Jasmine Johnson, Ling Tan et Magz Hall, qui travaillent au croisement entre l’art et la technologie et qui étaient appelés à répondre au thème de la « subversion de la réalité ».